Dr Mohamed Cherif Saadane

« Laissez-moi mourir debout »

Ainsi répondit un des illustres  fils de l’Algérie, celui  qui consacra sa vie entière  à servir son peuple, aux gens  qui lui demandaient de ménager  sa santé et d’accorder à  son corps  affaibli et malade une part de son droit au repos.

Il servit, sa vie  durant,  son peuple  et ne s’en servit jamais, comme le font beaucoup de ceux appartiennent à la clase politique qui, après avoir tout obtenu de leur peuple , se sont retournés contre lui, pire que le propre ennemi de ce peuple.

Mais ce qui est regrettable et désolant, c’est ne pas avoir fait connaitre auprès de la jeunesse Algérie cet homme qui eut le mérite d’allier la science aux bons actes.

il existe de gens qui veulent que cette jeunesse mène une es d’animal, dépourvue d’idéaux et du sentiment de devoir servir leur patrie et leur nation.

Cet homme, petit de  taille et de corpulence légère, fut d’un grand  esprit ,d’une probité exemplaire et d’une âme généreuse ; c’est le  docteur  Mohammad cherif Saadane, appelé par certaine presse française raciste « serpent bleu ».

Elle voyait  en lui un danger pour l’existence de la France en Algérie, car, en dépit de sa culture française, il était très attaché à son algérianité, aux principes religieux de son peuple, à sa langue et à son histoire glorieuse.

Docteur Mohamed Cherif Saadane est issu  de la tribu d’Ouled  Boufaha, commune d’El Ancer, wilaya de Jijel, qui enfanta des héros téméraires et courageux  , comme les décrit un des nos poètes

Docteur  Saadane , qui vit le jour le 4 Novembre 1893 ,se déplaça  avec sa famille dans la  ville de Batna , ou  il fréquenta l’école primaire. Il rejoindra par la suite la ville de Constantine, où il commence à prendre conscience en se familiarisant avec les discours des oulémas réformistes  tels que Cheikh Saleh Benmehenna (mort en 1911), cheikh Abdelkader Mejaoui (mort en 1914), et le cheikh Abdelhamid Benbadis  (mort en 1940).

Apres l’école primaire et le lycée , il obtint le bac qui lui permit de s’inscrire à la faculté de médecine d’Alger .Il poursuivit ses études à la faculté de médecine de Toulouse ou il ne tarda pas à prendre conscience ,en vivant au sein de la société française ,de l’ampleur du crime commis par la France contre le peuple algérien , dont la condition le rapprocha plus de la condition animale qu’humaine.il conclut ,comme le fit son ami ,cheikh kheiredine ,  que le peuple algérien avait plus besoin d’une médecine de l’âme que d’une thérapie du corps.

De retour en Algérie en 1921, Docteur  Saadane  trouve  un homme qui s’adresse à son peuple dans sa propre langue et l’appelle à être vigilant et à revendiquer  ses droits ,  après tous les sacrifices consentis pour cette  France ingrate , notamment après la première guerre mondiale ;cet homme n’est autre que l’Emir Khaled , neveu de l’Emir Abdelkader.

Apres six années passées dans un village des alentours  de Annaba  ou  il fut  affecté, Docteur  Saadane démissionna de  ses fonctions et choisit de s’établir à Biskra en 1927. Il y ouvrit un  cabinet médical qui ne tarda pas à devenir un refuge pour les pauvres, les démunis, les désespérés et les  victimes de l’injustice. Il prit sur lui de soigner les malades  et soutenir les opprimés en agissant  pour leur rendre justice ou du moins à crier au visage de leur oppresseurs.

Pendant ce temps , Biskra , bien que se trouvant sous le joug colonial , commence à connaitre la naissance du mouvement réformiste sous la houlette  des leaders comme Mohamed Lamine Lamoudi , Mohamed El Hadi Snoussi, Mohamed Laid Al Khalifa et Taibi El Okbi .A juste titre , le Journal El Chiheb décrit ce dernier en ces termes :  «une personne à la science juste , à l’esprit sain ,franche dans les cause justes ,stricte en religion, très   attachée à la Sunna ,hostile à toute déviation ,agréable dans le compagnonnage et sincère en amitié » .

Docteur Saadane adopta ce mouvement et coopéra avec ses éléments pour le bien du pays.

Dieu fit un don à l’Algérie en guidant  l’élite de ses enfants  à fonder  l’Union des oulemas Algériens  , envers laquelle  le docteur Saadane  témoigna loyauté et soutien  dans l’adversité et la défendit en temps de crise et lui prêta main forte chaque fois le pays fut dans le besoin  .

Il s’ engage  dans à la vie politique afin de poursuivre le travail des réformateurs qui se sont consacrés à l’action socio-éducative et religieuse  . Son objectif, en menant une action politique,  n’était ni d’obtenir un leadership factice, ni de jouir d’une fausse notoriété, ni d’amasser de l’argent sale comme le font beaucoup de ceux   qui se disent « politiques » pour lesquels seuls comptent l’apparat et les acquis .ils n’en ont cure du mensonge qu’ils pratiquent, oubliant au passage que le mensonge prive son auteur des vertus de  la foi.

Docteur Saadane  se présenta aux élections départementales et réussit à être élu.

Bien que la France ait promulgué  une loi proclamant  la langue arabe comme langue étrangère, le docteur Saadane prononce un discours devant le conseil des travailleurs en langue arabe , violant ainsi cette loi .

Il déploie également d’immenses efforts à l’occasion de la tenue de la congrès  islamique en 1936 dont l’objectif n’a jamais été assimilationniste , comme le prétendent certains ignares de l’histoire . Si tel était le cas, les autorités coloniales l’auraient encouragé et n’auraient pas tenté d’assassiner Kehoul pour faire capoter la conférence.

Le débarquement des troupes des Alliés ,les Americains et les Anglais, a été une occasion pour les leaders nationaux comme Bachir El Ibrahimi ,Ferhat Abbas,Messali El Hadj d’appeler à l’élaboration d’une charte comportant les revendications du peuple algérien qu’ils ont appelé « Manifeste ».

Ce manifeste a évolué pour devenir un mouvement regroupant les algériens appelé « Les Amis du Manifeste et de la Liberté (A.M.L) » . l’organisation du congrès de ce mouvement  Alger au mois de mars 1945  a été confiée au Docteur Saadane ,tache qu’il mena avec brio poussant les congressistes à vanter ses grandes qualités.

Le docteur Saadane ,deuxième personnalité de ce mouvement ,a été vu par la nation comme un héros , un des grands leaders et un politicien habile à l’opinion juste et une  sincère volonté

Au cours des événements du 8 mai 1945, Docteur Saadane a été l’une des victimes de la « fanfaronnade » des français qu’ils n’ont jamais osé monter devant les Allemands.

En effet, Il a fut  emprisonné dans  les pires geôles françaises en l’occurrence Alger, Constantine et Souk Ahras, ou il fut transféré,  bien qu’étant malade, à bord d’un véhicule découvert. il fut libéré par la suite « moitié mort », comme le décrit Cheikh Kheiredine.

Des qu’il reprit un peu de souffle, il se représenta  aux élections législatives qu’il remporta malgré la fraude .Dans la chambre du parlement  à Paris, il tint un discours que les français n’avaient jamais entendu auparavant ,au point que l’extrémiste jesuite ,Georges Bidault ,ministre des affaires étrangères de l’époque , convoqua le gouverneur général d’ Algérie pour lui dire : je ne veux plus revoir ces gens-là ,quelqu’un soit le prix

Saadane s’adonnait à une intense activité que son corps frêle, à la santé fragile, ne supportait pas. Ses amis et compagnons lui de mandaient d’alléger son rythme et de s’accorder un peu répit. Il répondait :  « laissez-moi mourir debout. Je veux  le faire pour ma patrie ». il continua ainsi jusqu’à sa mort le 26/10/1948 , dans une clinique en France. Son corps fut rapatrié, enveloppé par l’étendard de l’Emir Abdelkader pour être enterré à Biskra,en présence d’une foule  d’environ 25 mille personnes conduites par Cheikh Bachir Ibrahimi ,Cheikh Larbi Tebessi et Ferhat Abbas.

Cheikh Ibrahimi déclara alors : » « c’était  un grand homme, dont nous n’avons, malheureusement,  apprécié la grandeur qu’à l’approche de la mort » .

Cheikh Sahnoun le pleura également dans un poème mémorable et émouvant, mettant en relief les qualités humaines et morales du défunt .

Son talon d’Achille fut, malheureusement, son mariage avec femme  française .Cette union donna naissance à un garçon que chacune des parties voulait élever selon ses propres rites et traditions : lui, voulait lui inculquer une éducation en adéquation avec l’arabité et l’Islam ,elle, voulait élever  cet enfant comme ses parents l’ont élevée. Ces chamailleries  ont été reprises dans un poème sympathique que Cheikh Lamoudi déclama pour attirer  l’attention de ceux risquent de vivre une expérience semblable à celle du docteur  :

  • Slue le Médecin mais n’oublie pas l’épouse, lui c’est Suleiman et elle c’est Balkiss,
  • Il a un garçon, que Dieu lui prête vie, que se disputent les arabes et les français,
  • Soyez indulgent avec lui s’il trahit sa nation, car il est moitié Salah (bon), moitié Maurice

Traduit de l’Arabe par A.Boukehil

5 commentaires pour Dr Mohamed Cherif Saadane

  1. Azzedine dit :

    Comme promis à un visiteur qui voulait qu’on publie des photos d’El Ancer ,voici un document qui honore non seulement la commune mais toute la wilaya .
    Ce travail de valeur est l’œuvre du professeur émérite, Mohamed ElHadi El Hassani ,publié dans le journal Echourouk .Il rafraîchit nos mémoires par l’évocation d’ une personnalité nationale que l’histoire n’a pas traitée avec équité ,malgré son militantisme et son dévouement dans l’action politique et ces sacrifices pour ce pays .
    Heureusement qu’une rue porte son nom à Alger .Elle part de la fac centrale d’Alger pour rejoindre le Boulevard Krim Belkacem en passant par le palais de gouvernement .Sinon, les écrits et autres supports d’histoire sont très avares en détails le concernant .Pourtant, des personnalités de moindre envergure que lui et un passé qui est loin d’égaler le sien, se retrouvent dans les premières loges des manuels scolaires chez nous.
    En vue de contribuer à la vulgarisations de pans de l’histoire demeurés inconnus par beaucoup de gens, je reprends cet article en langue française et le mets sur notre site en remerciant notre professeur ,Mohamed El Hadi El Hassani ,et souhaitant qu’il nous gratifie d’autres écrits de cette qualité sur notre région.
    Azzedine Boukehil

    J'aime

    • Karilalger dit :

      Merci pour cet éclaircissement que je juge très précieux sur une personnalité nationaliste de premier ordre telle que le Docteur Saadane.

      A vrai dire, comme peut-être la majorité des algériens, je ne connaissais pas ce que c’était le Docteur, je sais qu’il était l’un des rares médecins de l’époque mais sans pour autant savoir qu’il était un militant de la cause nationale. Peut être parce qu’il n’est pas d’origine kabyle et parce qu’il est de souche Jijlienne!!!, chose que je découvre et donc il n’était pas évalué à sa juste valeur!!! En fin c’est juste un avis et c’est juste une supposition

      Merci si Azzedine pour ce commentaire

      LAHE YERAHMOU

      J'aime

  2. elhadi dit :

    vous avez raison mon fere d’alger .à force d’avoir les mêmes heros passer à la television officielle ,on a fini par croire qu’il n y a que les gens de certaines regions du pays qui fait l’histoire . le plus drole c’est que la rue krim belkacem citée par notre frère azeddine , et qu’ a porté le nom d’un harki qu’on nous a toujours fait passer pour un grand chahid .rappelez vous cette rue s’appelait s.bouakouir .c’est vous dire que les vrais patriote comme saadane et autres ,ils peuvent attendre .
    Merci toute personne qui fait qulque chose pour cette region.
    El hadi

    J'aime

  3. محمد بوكحيل dit :

    هذه هي الفكرة التي تضمنها نقاشنا مع طلبة الحي الجامعي بوراوي عمار يوم 19فبراير2013م…
    تحت عنوان :الحقيقة التاريخية وصناعة الوعي الوطني.وقدنشرنا ملخصها في صحيفة الحوار
    رابط الموضوع وفي مدونتي الموضوع في المدونة :

    http://boukehil.blogspot.com/2013/02/blog-post_20.html

    الشكر لكم وللأستاذ الحسني..على تقصي هذه الحقيقة التاريخية للحفاظ على الذاكرة الوطنية.

    J'aime

  4. hocine dit :

    اولا تحية عطرة للدكتور محمد الهادي الحسني و ادام له الصحة والعافية ,
    لقد كان هذا التعريف لهده الشخصية الوطنية الفذة رائعا جدا و ازاح الغبار عنها بشكل يجعلنا نفتخر بهؤلاء الرجال حيث اصبحنا نحن لهذه القيم المفقودة في هذا الوقت و عل كل حال فتبقى مدينة بسكرة مهد الحركة الوطنية ونادي سياسي كبير تخرج منه الكثير .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :