Seddat… Le majestueux

Bonjour à vous tous chers amis.

L’appel du Bled a été tellement fort que j’ai du prétexter d’innombrables raisons pour s’y rendre pendant cette saison. Le plus pénible c’est de se rappeler à l’évidence, une fois qu’on est bien chez nous, là-bas, qu’il est temps de lever les voiles car des obligations plus importantes nous attendent et qu’on doit quitter ce Bled qui nous est très cher. Heureux sont les constantinois et les habitants des régions voisines qui peuvent le visiter quand bon leur semble.

Seddat, 938 métres - Jijel

Le Mont Seddat (938 metres), à l

Comme promis à notre ami Rabah d’AMRIDJ qui souhaite tant avoir des nouvelles de son/notre cher Mehcène, je lui dédie ce modeste billet. Il ne sera pas le seul, j’en suis sûr, à qui les images ramenées rappellerons bien de souvenirs, mais qui, grâce à cet outil formidable, lui seront accessibles à tout moment et partout dans le monde.

Lahdjar Labyad

Lahdjar Labyad ou La pierre blanche, la route qui mène à Mahcène - Djemaa Beni habibi - Jijel

Pour rappel, la meilleure voie qui mène à Mehcene est celle qui part d’El Djemaa en passant Ouled Maakal, elle est en parfait état jusqu’’ à la Huilerie de Tisbilene. La route devient difficile mais carrossable à partir de la bifurcation vers Siouana, mais l’automobiliste n’est nullement agacé par l’état de la route car la vitesse réduite devient subitement un allié qui lui permet d’admirer les paysages d’Adjdir, de Bradchou ou une source coule à longueur d’année, d’El Kaadi et de Lahdjar Labiad. Bref on devient, du coup, partisan du transport « en 404 bachée », de loin le moyen la locomotion privilégiée dans la région, à défaut des 4X4 usitées et en vogue ailleurs.

A l’arrivée au « T » de Boudiel, chemin qui mène vers Etteyana, on ne peut s’empêcher d’observer une halte au pied de Seddat qui trône majestueusement sur toute la région; de la vous pouvez admirer la plaine de Chekfa, la cote d’El Kennar et de sidi Abdelaziz, El Ancer, les montagnes de Beni Meslem, de Tafartas et celle Beni Aicha. La proximité de cette montagne de l’aéroport d’Achouat, du port de Jijel et de l’axe routier Jijel-Constantine, la prédestine à une activité touristique prometteuse pour peu qu’une petite attention lui soit accordée par qui de droit. Les senteurs et parfums provenant des cotés de la route chatouillent vos narines et vous invitent à séjourner éternellement dans la région.

Pour ceux qui n’ont pas la chance de visiter la région en cette saison, j’ai ramené, en guise de cadeau, quelques fleurs « d’el ghaboucha » « d’aliya » et même « izektane », mais « tokok » est passé par la, malheureusement.

Je reviens à notre ami Si Rabah et tous ceux qui sont issus de Mehcene d’Ouled Younes et d’Ouled Tefallah pour leur demander d’admirer ces paysages devant lesquelles le pays des matins calmes n’est qu’une pale copient. Les matins dans cette contré, qui jouit d’une riche faune et flore, sont non seulement calmes mais enchanteurs également.

Vous n'êtes pas en Amazonie !

Vous n

La plaine de Jijel, Le port de Djendjen et La centrale électrique - Vue de Seddat - Jijel

La plaine de Jijel, Le port de Djendjen et La centrale électrique d

La mosquée de Siwana

La mosquée de Siouana

La ligne haute tension au dessus de Mahcène

La ligne haute tension au dessus des terres de Mehcène - Bordj T

Les petites maisons dans les montagnes forestieres

Les petites maisons dans les montagnes forestières

Vue de Seddat

Vue de Seddat

Izaktene

Les plantes d

Au plaisir de lire vos réactions.

Par Azzedine Boukehil

25 commentaires pour Seddat… Le majestueux

  1. rabah d'amridj dit :

    chose promise, chose due. tu as tenu parole et j’en ai pas douté un seul instant ya si Azedine et je ne sais comment te remercier pour ce cadeau. je dois t’avouer que des que la photo de seddat est apparue sur mon ecran, mon coeur s’est mis à battre, une forte emotion s’est emparée de moi, du coup je me suis revu petit garcon de 10-12 ans marchant avec un cousin en pleine forêt, je me suis souvenu d’une source d’eau située dans un lieu dit: ouled aliousalah, je me suis souvenu aussi d’une plante qu’on cueillait et mangeait s’appelant « bibrass ».
    je me suis rappelé de beaucoup de mots designant des endroits et lieux dits situés au pied de seddat, ces mots,a consonnance berbere, revenaient souvent dans la bouche de ma mere et mon pere(que dieu ai leur ames):
    ilamayene, ahfir, afouzar, tinkichane, dilahfir, ajdir, amridj, lemkil, lanasser, amira, zbira, acharef, dibellahmimes, azroum maylal, azaroud, chaddia, issoukay lhomer, tikbibane, tizghir timghour, timdiouane, tassnat tayt, tiaouirtan, tamchit etc…
    bref, un tas d’images de ma region natale s’est mis à se bousculer, pele mele, dans ma tête et je me suis souvenu, comme si cela datait d’hier (comme a dit lui)
    de ces aubes, ces lueurs du jour, ces couchers de soleil..
    merci Azedine je te revaudrai ça.

    J'aime

  2. Azzedine dit :

    Bonjour Si Rabah ,
    depuis que je t’ai promis de publier quelque chose sur Mehcene , j’ai ressenti comme un fardeau qui pèse sur mes épaules par peur de faillir à ma promesse . Non pas par mauvaise volonté , loin de la , mais par manque de temps , sachant que les visites au bled ne durent généralement que l’espace d’un weekend et qu’il faut être mieux qu’un Allemand dans la gestion de temps pour pouvoir concilier obligations familiales , visites de courtoisie et occupations personnelles .El hamoudou lilah , j’ai tenu parole .Tant que le web existera , je vous promets que je continuerai à écrire afin de nous rapprocher davantage et si je pouvais accrocher une webcam sur Sedddat pour rester en contact permanent avec le pays , je l’aurais fait volontiers .

    J'aime

  3. boudjemaa dit :

    Salut à tout le monde,

    je vous remercie si azzedine pour ce nouvel article qui vise beaucoup plus la région haute de beni habibi. je veux savoir si possible, le domaine communal dont il appartient djebel seddat et la région de mehcene?

    J'aime

  4. boudjemaa dit :

    samhouli, je pose trop de questions, j’ai encore une; j’aime savoir si la région est sécurisée et est-ce-qu’on peut la visiter?

    J'aime

  5. Karim Alger dit :

    Salam si Rabeh et si Azzeddine!!!! On a tous la nostalgie de notre Bled Wallah. Si Rabeh ,vous devez surement alors connaitre Lahdjer Labiat, Ayelmam, Letsir di Belaasses, Idjouneb, Bin Lachaab, Tyana lfouka, Tyana Lahadra……

    Ne voyez vous pas qu’on est de souche Brbère? Si non comment expliqez vous qu’on ai maintenu toutes ces applelations d’endroits et autres!!! soyant raisonables mes frères et ayant le courage de dire la vérité

    J'aime

  6. Karim Alger dit :

    En réponse à Si Boudjemaa, je tiens à confirmer qu’actuellement, la région de Beni Hbibi et ultra sécurisé, je dirai plutôt « rouhe mhani ». l’occasion m’est prsentée à maintes reprises d’y faires des virées à chaque fois « qui nrouhe lblede , particulièrement pendant l’été »……..

    J'aime

  7. djamel dit :

    salamou alikoum
    siboudjemaa lalla seddate la ou se rencontre les arches de beni habibi ladjnah beni salah beni maammar beni idder mahcen ondit que cest lasoeur de yamma ghouraya dapres lalegende qui sont soeur de tafertasse

    J'aime

  8. boudjemaa dit :

    merci pour vos réponses .
    je voulais confirmer une chose à propos de seddat. un jour j’ai rencontré quelqu’un d’elkennar qui m’a dit que seddat appartient à leur commune. est-ce vrai? merci.

    J'aime

  9. Karim Alger dit :

    Seddat appartient, historiquement, à Beni H’bibi et a toujours relevé des tribus et fractions de Beni H’bibi. Et à ma connaissance , les douars qui avoisinent Seddat sont tayana, mehcen, tayana el fouka , ouled khlas, bordj thar…. et non Elkenar!!!
    A bons entendeurs!!!

    J'aime

    • Fouzia dit :

      Bni hbib a remplacé la grande et historique tribue Ahadad ? Attention à la falsification de l’histoire et au changement des noms dès endroit

      J'aime

      • Karim Alger dit :

        Bonjour, Merci pour votre intervention, mais excusez moi de me permettre de vous dire de quelle tribu parlez-vous?. Et quel rapport doit elle avoir avec la tribu des Beni H’Bibi?.

        J'aime

  10. djamel dit :

    du sommet seddat on peut voir 20 communnes de la wilaya de jijel .
    sur la carte cest la limite geo naturelle entre les communes de beni habibi kennar sidi abdelaziz bordje thar and chekfa
    quand aux richesses EAU VOUS POUVEZ PRENDRE IL EST ATAMEZRAR
    LA SEULE ROUTE QUI AMENE ASEDDAT CEST PAR TIANA DE BENI HABIBI THANKs

    J'aime

  11. rabah d'amridj dit :

    bonsoir à tous
    karim me dit si je dois connaitre les lieux qu’il a cité,non j’ai juste entendu parler d’eux,pour notre origine berbere qu’on doit avoir le courage d’admettre,je crois que pour ma part il nya aucun doute la dessus et j’ajouterai qu’il est vain de vouloir travestir l’histoire de la region on la faisant commencer avec la venue d’untel de nulle part en 1700 ou 1800 dakelââm ,comme le font parfois certains pseudo-historiens.ceci dit j’attends avec impatience le livre annoncé par si boukhrouf et je suggererai à si elkitouni ,à qui je rends hommage pour la qualité de sa plume (dois je dire les touches du clavier?)de continuer à nous eclairer sur l’histoire de notre region et de bien vouloir preciser ses sources.
    par ailleurs jamel nous dit que du sommet de seddat on peux voir 20 communes de la wilaya de jijel,as tu été,djamel,au sommet de seddat? as tu pris des photos? si oui , ai l’amabilité de nous faire partager la contemplation des vues qui s’en degagent et qui ne peuvent qu’etre magnifiques.
    ps:ya si azzedine, la photo sur laquelle on voit la plaine de jijel est super,mais la ligne haute tension a gaché quelque peu la vue,permets moi de te dire que tu aurais pu l’eviter en choisissant une autre prise de vue ,encore merci.

    J'aime

    • Azzedine dit :

      La ligne de haute tension est la rançon de la gloire .Nos forets ont au moins servi à quelque chose ; cette ligne dessert presque tout l’est algérien et même une partie le territoire tunisien en électricité.
      Je demande à notre ami malek de publier la photo de la maison qui se trouve coté de la source , peut être plaidera- t- elle ma cause.

      J'aime

  12. Karim Alger dit :

    Je vous remercie si Djamel pour la franchise d’avoir reconnu nos origines!!!!!

    Vivi Beni H’bibi

    J'aime

  13. djamel dit :

    salut khouya rabah=
    oui jai deja ete aseddat ya 20ans malht je nai pas pris des photos du sommet mais je tenvoie h rabta dibibrasse chouiya deleau desource delabas quand tu revient je t ammenerai la visiter je te promis du mechoui

    J'aime

  14. rabah d'amridj dit :

    tu sais djamel,bibrasse j’en ai pas gouté depuis 35 ans.je crois qu’il pousse au printemps si je ne me trompe,pour le mechoui je t’en remercie d’avance et je te dis nchallah.

    J'aime

    • silini ana dit :

      salut les vrais ouled le bled je vous remercis tous pour ces renseignements et histoire de notre bled j ai d autres choses dans le prochain numero vous les auriez interessantes sur tiana el hadra seddat et autres

      J'aime

  15. Azzedine dit :

    Si quelqu’un croise notre ami Si Rabah d’amridj ou a des nouvelles de lui , qu’il lui transmette mes amicales salutations et qu’il l’informe que des photos tombées de l’album de Mehcene seront transmises prochainement à notre ami Malek pour publication.

    J'aime

  16. narjes dit :

    slt à tout le monde,slt azeddine,je m appelle narjes et je suis tres tres….contentente de voir ces tres belles photos de seddat,, je suis originaire de cette tres belle regions et je suis fière de l etre…l’aire et l’eau pure tres beaux paysages..papa a passé son enfance labàs ,sa m fait plaisir de voir les gents qui sont concernés par cette belle montagne ….moi aussi je connai bibrass,

    J'aime

  17. Azzedine dit :

    Salut Narjes,
    Ces photos que tu trouves belles ne reflètent en réalité qu’une infime partie de la beauté dont le Bon Dieu a gratifié notre bled. Il y en a des personnes qui diront que cela relève du chauvinisme primaire. Mais, sachez mes amis que des personnes totalement étrangères à la région n’ont pu s’empêcher de succomber a son charme en la voyant pour la première fois.
    La vue que vous avez en étant au pieds du mont Seddat vous offre la possibilité de contempler le paysage allant du port de Jijel jusqu’à El Ancer .Une vue que j’invite tous les visiteurs du site à venir admirer, car elle est unique. Si des amis de Mehcen nous lisent, qu’ils apportent leur témoignage.

    J'aime

  18. silini ana 19/10/2012 bonjour tout le monde l histoire de sedat et toute la region est vaste sur les premiers habitants les appellations de la region et d ou du yamen de arde el hidjaz de italie par la turquie aux tianistes pour information 07 silini freres existes en 1280 presque un sur sept reste au tiana les six autres ont quitter le lieu dieu seul le savait les autres noms sont arrives par la suite apres 4 ou 5 siecles des endroits de la region pour d autres choses sur la region seddat au prochain numero merci les v o b vrais ouled bled

    J'aime

  19. aziz dit :

    je suis originaire de seddat, juste au bas de ce mont, dans le lieu dit ouled habili, j’en ai connu la région à la fin des années 60 à l’age de 15 ans quand pour la 1ère fois après l’indépendance je suis allé avec mes parents pour passer des vacances dans la nouvelle maison reconstruite aprés celle qui a été bombardé par le colonialisme français et la j’était trés emerveillé par la splendeur de la région qui est restée gravée dans ma mémoire. a mon retour dans la ville ou j’habite jusqu’a présent, et aprés la rentrée scolaire j’ai déja commencé à compter les jours un aprés un, qui me séparent des prochains vacances pour me rendre encore une fois dans cette créature et je le fait jusqu’a présent.

    J'aime

    • Azzedine dit :

      Bonjour si Aziz, as tu passe tes vacances au bled comme tu l’as espere au mois de février passe ? Le bled s’est pare cet été de ses plus bels atouts . Je regrette une seule chose cette année après avoir passe quelques jours au village natal , el bakhsis walou . Les quelques figues ramenées par les gens d’ouled manceur ou d’ettayana n’ont rien a voir avec celles qu’on l’habitude de manger jadis. Mais les autres fruits comme les poires ou les pommes sont d’une qualité extraordinaire .
      J’attire l’attention des responsables locaux que la route de tisbilene à borj ethar s’est dégradée cette Année et l’espoir de rejoindre mila par cette route s’amenuise de plus en plus .nos députes sont appelés à faites quelque chose pour cette route classe chemin de wilayas depuis quelques années sans que cela soit suivi d’effet.

      J'aime

  20. Abdelmalek dit :

    Salam khouti

    Il faut tout faire pour écrire l’histoire de cette région qui a tant souffert.
    Je suis de ouled khlass, je connais bni habibi tayana mehcen boudial etc.
    Vous ne remarquez pas qu’en Algerie, nous sommes les seuls a délaisser nos origines et notre histoire.Et pourtant nous sommes les vrais koutama, la plus grande tribu tamazight, nous avons construit le Caire et El azhar…
    El baraka , personne n’en parle en algerie alors que d’autres moins que rien ailleurs sont ériges en héros.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s