Photos d’un déplacement au bled – Decembre 2009

Bonne et heureuse année à tous et toutes mes compatriotes.

Comme promis, je vous joins une série de photos en espérant raviver la nostalgie de quelques uns d’entre vous. le voyage en cette période de décembre est l’occasion rêvée pour s’approvisionner en huile d’olive qui vient de chez nous. C’est pour cette raison que j’ai tenue à vous ramener une photo « d’El maasra Di Beldjenane » qui represente la premiere huillerie de toute la commune et des commune voisines avant que d’autres ne soient installées un peu partout. L’huile qui est y produite n’a nulle pareille ailleurs; sa couleur et saveur sont tout de suite reperées par les natifs du bled mème parmi une centaine d’huiles issues d’autres régions du pays .Que ceux qui connaisent et apprecient « Boubakha oua Thmar », plat star de la cuisne de la saison, se manifestent!!! Le frère qui parle de buche doit etre etre jeune ou il ne connait « El Meslouk » et « Bouyacha » qu’on mange tradionnellemnt à Ras el aam », dans une dizaine de jours.

Je reviens aux photos pour dire que le jour de ma visite fut une journée pluvieuse et plus on s’approche de Seddat plus une vue féerique vous laisse admiratif. D’ailleurs dans l’une des photos, la mer parait à portée de main qu’un bataeu est pris juste derriere Etteyana. Des nuages que vous observez à partir ‘El  M’salla sur Tisbilene seront regardés de haut dés que vous aurez atteint le sommet de la montagne. Les douars de Mehcene, Siouana, Arsa, ‘Essouhalia, Etteyana et d’Ouled Maakal sont tellement beaux à voir de haut qu’on est  tenté de passer des heures à les comptempler.

Je vous reviendrai avec d’autres photos dés que possible.

Djemaa Beni Habibi - Ezzaouia

Ezzaouia - Vue de Boumoussa

Djemaa Beni Habibi - Djebel Ouled Maakal

La vie rurale dans les montagnes de Beni habibi

Djemaa Beni Habibi - Abdouy

Abdouy - Vue de Ighezrane

Domaine familial à Beni habibi

Ouled Maakal - Domaine familial

Montagnes de Beni habibi

Montagnes de Beni habibi en hiver

Huilerie à beni habibi

Huilerie d

Huilerie à beni habibi - Les autochtones

Ouled lebled

Bateau apparait  juste en face, derrière Etteyana

Bateau apparait juste en face, derrière Etteyana

Montagne de Mahcène

Bordj T

Lota di Ouled Maakal - La plaine

Lota di Ouled Maakal - La plaine

Azzedine Boukehil

30 réflexions au sujet de « Photos d’un déplacement au bled – Decembre 2009 »

  1. diljem3a

    Quelques nouvelles photos de Azzedine Boukehil
    On lisant le titre, je m’attendais à en trouver plusieurs?!
    D’hommage….

    J'aime

    Répondre
  2. rabah d'amridj

    tres bonne année à tous,merci d’avance ya si azzedine pour les photos je les attend avec une grande impatience ,le texte introductif est digne d’un grand ecrivain.

    J'aime

    Répondre
  3. diljem3a

    Salut Azzedine, bonne année, ainsi qu’à tous les hbibatnis et Merci pour ces belles photos.
    Concernant la buche, c’était juste pour engager le débat, mais si cela ne vous a pas plu, je m’en excuse, car moi même je ne l’ai jamais acheté et je la considère comme une insulte pour nos us et coutumes.
    Ceci dit, je vous assure que j’ai avalé durant ma vie beaucoup de « boussetaf », « boukhemar », « ayerni » et « lmaslouk » qu’on préparait à plusieurs occasions, mais à « ras l3am » on faisait plutôt « leftat » ou « lem3arak beljaj di bouriche » avec beaucoup de « fliou » (menthe sauvage).

    J'aime

    Répondre
    1. azzedine

      Bonjour Cher ami,

      Bonne année à tous les Hbibatnis comme vous l’avez si bien dit . C’est moi qui tiens m’execuser de l’intention que vous m’avez prétée et qui ne reflete nullement ma pensée . Nous devont tous remercier Si Malek pour ce forum qui nous permet d’echanger avec tous les gens qui ont un lien avec la région . Un seul objetif doit nous guider tous : faire sortir « cet eden » de l’anonymat et l’extraire de la triste actualité securitaire qui a terni son image pendant des années .Avec ma modeste contribution et celles de tous les autres , nous devons tirer profit de ce formidable outil technologique pour mettre une image belle et réelle sur un lieu que beaucoup n’ont jamais eu l’occasion de visiter.
      Tres amicalement
      Azzedine

      J'aime

      Répondre
  4. rabah d'amridj

    bsoir,
    « plus on s’approche de seddat plus une vue feerique vous laisse admiratif » c’est ce qui est ecrit dans le texte introductif.
    j’avoue que je suis mi-deçu ,mi-comblé.
    deçu parcequ’il nya pas les photos de mon patelin(lemkil,amridj etc…)comblé parceque la photo sur abdouy est vraiment superbe,feerique voir magique.belle photo aussi des « ouled lebled » ,les gars parraissent vraiment sympa.
    merci

    J'aime

    Répondre
    1. azzedine

      Bonjour Si Rabah,

      La Promesse vous est faite . Si Dieu nous ptete vie , la prochain visite votre/notre patelin sera présent Inchallah

      Saluatations

      J'aime

      Répondre
  5. diljem3a

    j’ai suivi avec un grand intérêt la discutions qui tournait autour du dialecte de la région, surtout avec les interventions de notre célébrité Azzedine, Abdelouahab, Karim, Djelloul, Rabah d’amridj, Mohamed… et bien d’autres. Je sentais, en parcourant leurs interventions, exactement ce qu’ils éprouvaient eux même en utilisant des termes forts comme : raviver la nostalgie, projection dans l’enfance, syndrome de Djmaa beni Habibi et surtout le virus DBH. Rajouter à cela, ce qui a fait couler ma salive est l’histoire du DICTIONNAIRE qu’un certain Mohamed a évoqué (j’espère qu’il ne nous a pas emmené en bateau).

    J'aime

    Répondre
  6. rabah d'amridj

    slt a tous,
    j’etais en voyage ,je viens de m’apercevoir que si azzedine me promet des photos de mon patelin, ca m’a vraiment fait chaud ,merci Azzedine

    J'aime

    Répondre
    1. Azzedine

      Merci à vous tous . « Laakouba » pour les autres Archs avec l’aide des amis qui ne manqueront pas de se manifester . Le theme est tellement passionnant qu’il suscitera ,j’ en suis convaincu, des réactions qui seront toujours les bienvenues.

      Azzedine

      J'aime

      Répondre
  7. said n tizi

    elles sont formidables et merveilleuses( tàeddant lak zzadent).comme ca(akagui) elles nous aident beaucoup (atas) endiscutant dans ce blog sur le parler de jijel .

    J'aime

    Répondre
  8. samy

    Mon frère Karim , ca ne sert à rien de perdre ton temps à répondre à ce genre d’énergumène .Notre ami Malek devrait nous épargner de pareils commentaires polluants qui rabaissent le niveau du débat.

    J'aime

    Répondre
  9. Karim Alger

    Salam!!!!
    Petite remarque à faire et dont je souhaiterai que vous la preniez au sérieux!!!!!

    La photo d’en haut et ayant pour titre « La vie rurale dans les montagnes de Ben Habibi » est de Tanina qui relève d’Ajdir et précisement c’est le domaine des Benchiheb!!!!!!!

    Salutations

    J'aime

    Répondre
  10. Moh ou Ayad ou Kerouach- OUGHEZRANE

    Je suis agréablement surpris de voir qu’il existe une autre contrée, je ne sais dans quel pays qui s’appelle IGHEZRANE (les ruisseaux, pluriel de IGHZAR). Ma contrée IGHEZRANE se trouve dans la partie Nord du Moyen Atlas marocain, sur le versant Ouest de l’imposante chaine du BOUIBLANE. Au plan éthnique, elle est une fraction de l’importante confédération des AIT OURAINE.
    En plus de la topographie,on ne peut plus parlante, les habitants sont des IGHEZRANE,pluriel de OUGHEZRANE. C’est ainsi qu’on se présente en dehors de notre région:On dira par exemple:Moh oughezrane(Moh-contraction de Mohamed-originaire de IGHEZRANE.
    J’en dedui que ces autres IGHEZRANE que je viens de découvrir, sont à l’origine de ma fraction ou, qu’inversement, ce serait ma fraction qui serait à l’origine de ces parents lointains.
    C’est là une question à piocher.

    J'aime

    Répondre
  11. Kitouni Hosni

    Il ne faut pas perdre de vue quand on soulève ces questions que l’Afrique du nord a été pendant très longtemps un seul et unique pays appartenant aux Imazighen. Partant de là, il est sûr que l’on retrouve dans la toponymie des similitudes prenant leur source dans la langue unique, les coutumes et les traditions que les échanges constants entre populations tendaient à unifier. J’ai retrouvé en flânant sur les carte, du côté de l’atlas marocain, une tribu des Beni idder à tous points similaire à celle qui côtoie Bni Habibi. Cela n’exclue par l’éventualité qu’il y aurait des histoires communes partagées.
    Concernant le toponyme Ighezrane, il semble totalement fortuit, puisque généralement les noms de lieu chez les berbères tirent leur origine d’une particularité du sol, ou d’une prépondérance végétale etc.
    Bien à vous;

    J'aime

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s