Jijel sur Google Earth

05/05/2009
Le satellite Ikonos

Le satellite Ikonos

Google Earth est sans doute le logiciel d’imagerie satellite le plus utilisé par les internautes. Contrairement à ses concurrents, Nasa World Wind, Microsoft WorldWide Telescope et les autres, Google Earth a connu une évolution sans précédent, notamment, en matière d’images numériques haute définition et la gratuité de ses services. Il tire sa force des satellites qui sont implantés dans l’espace et qui parcourent la surface du sol terrestre offrant chaque jour des milliers d’images et données topographiques.

Google Earth s’appuie, pour l’enrichissement de ses bases de données, sur les satellites de GeoEye Company, Ikonos, GeoEye-1 et OrbView-2. Ces derniers rasent quotidiennement le sol de la terre pour obtenir des nouvelles images et couvrir des zones qui n’ont pas encore été atteintes par leurs rayonnements.

Google Earth est arrivé à couvrir les trois quarts de la surface du globe terrestre. Il se base sur des critères spécifiques pour la sélection des points d’intérêt et les régions intéressantes à explorer. Parmi ces critères, on cite l’importance démographique, économique et touristique de la région choisie.

Je vais vous parler aujourd’hui sur la part de la wilaya de Jijel dans la couverture mondiale de Google earth. Malheureusement pour le cas de cette wilaya, Je pense qu’elle n’est pas assez importante pour que Google earth y réserve une place privilégiée dans sa liste des régions à explorer.

Jijel dans Google Earth

Jijel dans Google Earth

Voici quelques chiffres concernant la couverture de la région de Jijel par Google earth :

  • Le dernier passage du satellite au dessus de la région de Jijel : Juin 2007.
  • Surface de la Wilaya de Jijel : 2409 Km².
  • Surface couverte par Google Earth : 1231 Km² (51%), dont 31.7 Km² est voilée par les nuages, ce qui fait la surface visible sera 1199.4 Km² (49.8%).
  • Pourcentage de la surface couverte par Google Earth pour chaque commune : El Amir Abdelkader : 100%, El Kennar Nouchfi : 100%, Jijel : 100%, Kaous : 100%, Taher : 94%, Ouled Yahia Khedrouche : 91%, Ouled Rabah : 90%, Sidi Maarouf : 88%, El Milia : 87%, Ziama Mansouria : 81%, Keïri Oued Adjoul : 80%, El Ancer : 76%, Chekfa : 70%, El Aouana : 64%, Texenna : 59%, Sidi Abdelaziz : 43%, Oudjana : 37%, Iraguene Souici : 25%, Bordj T’har : 16%, Bouraoui Belhadef : 7%, Djemaa beni Habibi : 6%, Settara : 6%, Chebala Milat : 5%, Selma ben Ziada : 1%, Boudria’a ben Yadjis : 0%, Chahna : 0%, Djimla : 0%, Ouled Askeur : 0%.
Graphe de la couverture des communes

Graphe des communes

Il existe des méthodes à la portée des internautes pour l’amélioration du rang d’une région dans le classement de Google earth. Je parle surtout de la contribution des gents dans les sites partenaires de Google tels-que, Wikipedia, Panoramio et Youtube où l’on peut ajouter des articles, des photos et de la vidéo et les faire positionner sur les cartes en respectant certaines règles définis par les propriétaires de ces sites.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 65 autres abonnés